Bouts de Vie ou Blog de Cristal


Une part d'éternité contre un instantané de plaisir, un bout de mes existences contre quelques fragrances de bonheur, quarts de temps de silences exacerbés par la force de ce que nous ne saurions dire, explosions internes d'un kamikaze du combat que (se) livrent les mots (pour la paix des esprits), une graine de liberté pour que germe la tolérance, un cri vivace pour tous les êtres que nous représentons, une conscience qui se livre à l'opinion dévastatrice, le fusible d'un esprit qui brûle de tout savoir, une molécule de rien englobant tout l'univers, un univers où le tout tiendrait dans ce rien, un amour à consumer (les relents de haine ambiante) dans la fournaise des sens, l'éventail des courants d'air qui voudraient nous étouffer. Le cristal et l'acier qui se livrent bataille, un "je t'aime" en orbite autour de vos univers, un désert reconstitué avec des esprits vivants, une racine de liberté qui pousserait jusqu'à toi. L'insecticide naturel à trucider le cafard, des fragments de solitude dans la multitude vitale. Un bout d'arc en ciel évaporé de la palette du peintre. Un chef d'œuvre, réminiscence de ton infantile inconscient... et ainsi de suite ce que tu veux que ce soit, que ça devienne ou que ça aie l'air d’être. Alors, bouts de vie(s) ou blogs de cristal ?!

1 commentaire:

  1. En parcourant les premières phrases de ton texte, j'aurais écrit l'inverse. Je ne me sens pas sacrifier l'éternité pour un instantané de plaisir (par définition bref). Je préfère vivre d'espoir, même si cette quête n'est pas sans anicroches.

    RépondreSupprimer