Caroline Benamza / Nouvelles Sensibilités


L'image provient de la page-titre du blogue de Caroline Benamza. Un message d'exception, après plusieurs mois de silence, sur ce blogue tout au moins! Mais voilà: j'ai reçu hier un courriel de l'Auteure obligatoirement anonyme, qui tient un blogue dense, colossal même, sur cette question follement douloureuse qu'est l'abus, le plus souvent, à caractère incestueux. Auteure anonyme a eu la gentillesse de s'intéresser à mon blogue, de s'y référer parfois. C'est comme ça que nous nous sommes connus, elle et moi, et que nous avons parfois échangé. J'étais flatté, c'est évident, parce que je connaissais Viols par inceste, et que j'étais épaté, presque abasourdi, par la qualité exceptionnelle de ce blogue. J'étais touché, aussi, par la solidarité d'Auteure anonyme, qui ne discrimine pas, d'aucune manière, les hommes des femmes victimes d'inceste. C'est loin d'être chose courante. Les hommes victimes d'abus sexuels sont le plus souvent revictimisés par le mépris. J'en sais quelque chose. Toujours est-il qu'Auteure anonyme a voulu me faire connaître le blogue de Caroline Benamza. J'ai accroché, tout de suite, et lu, pendant quelques heures, de nuit, où j'aurais dû dormir ! Il y a, dans le travail de Mme Benamza, une ouverture d'esprit hors du commun, et un intérêt marqué pour les aspects les plus crus, les plus interdits, de la violence sexuelle faite aux enfants. Regardez simplement, tiens, au premier coup d'oeil, la table des matières: étonnante, dès la première rubrique... La Voie du loup, c'est un blogue que je vais suivre, désormais. Je me sens déjà solidaire de cette Algonquienne d'adoption.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire